•  
  •  

LA VÉRITABLE HISTOIRE DE NOS ORIGINES

Genèse 1


Au commencement Dieu a créé le ciel et la terre.
La terre était désolation et vide.
L’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.
Dieu a dit : Qu’il y ait la lumière !

Et la lumière est apparue.
Dieu a vu que la lumière est bonne et il a séparé la lumière des ténèbres.
Dieu a appelé la lumière Jour et il a appelé les ténèbres Nuit.
Il y a eu un soir et il y a eu un matin : c’était le PREMIER JOUR.



Dieu a dit : Qu’il y ait une étendue pour séparer les eaux en deux masses.
Cela s’est réalisé ainsi.
Dieu a fait la voûte qui sépare les eaux d’en bas de celles d’en haut.
Dieu a appelé l’étendue Ciel.
Il y a eu le soir et il y a eu le matin : c’était le SECOND JOUR.



Dieu a dit : Que les eaux qui sont au-dessous des cieux se rassemblent en un lieu
et que le sec vienne à la surface.
Cela s’est réalisé ainsi.
Dieu a appelé le sec Terre et le rassemblement des eaux, il l’a appelé Mers.
Dieu a vu que cela était bien.
Dieu a dit : Que la terre se couvre de verdure, qu’elle produise l’herbe et les plantes
avec leur semence, et l’arbre fruitier dont chaque espèce porte ses propres graines.
Cela s’est réalisé ainsi.
La terre a fait pousser de l’herbe et des plantes produisant leur semence, espèce par espèce.
Puis la terre a fait pousser des arbres dont chaque variété porte des fruits avec pépins ou noyau.
Dieu a vu que cela était bien.
Il y a eu le soir et il y a eu le matin : c’était le TROISIÈME JOUR.



Dieu a dit : Qu’il y ait des astres lumineux dans l’étendue du ciel pour séparer le jour de la nuit,
qu’ils servent à déterminer les fêtes, ainsi que les jours et les années du calendrier.
Cela s’est réalisé ainsi.
Dieu a fait les deux grands astres lumineux : le grand pour dominer sur le jour

et le petit pour dominer sur la nuit ; il a aussi fait les étoiles.
Dieu a placé les astres dans l’étendue du ciel pour éclairer la terre,

pour dominer sur le jour et sur la nuit et pour séparer la lumière de l’obscurité.
Dieu a vu que cela était bien.
Il y a eu le soir et il y a eu le matin : c’était le QUATRIÈME JOUR.



Dieu a dit : Que les eaux grouillent d’une abondance d’êtres vivants
et que les oiseaux s’envolent dans le ciel au-dessus de la terre.
Dieu a créé les grands animaux des eaux
et toutes les espèces d’êtres vivants qui se déplacent dans l’eau.
Dieu a créé toutes les espèces d’oiseaux.
Dieu a vu que cela était bien.
Dieu les a bénis et leur a dit : Reproduisez-vous et peuplez les mers !
Et que les oiseaux se multiplient sur la terre !
Il y a eu le soir et il y a eu le matin : c’était le CINQUIÈME JOUR.



Dieu a dit : Que la terre produise toutes les espèces d’animaux,
les animaux domestiques, les petites bêtes qui bougent à ras du sol et les animaux sauvages.
Cela s’est réalisé ainsi.
Dieu a fait les diverses espèces d’animaux sauvages,
les diverses espèces d’animaux domestiques
et les petites bêtes qui bougent à ras du sol selon leurs espèces.
Dieu a vu que cela était bien.
Dieu a dit : Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance.
Dieu a dit : Que l’homme et la femme soient les maîtres des poissons de la mer

et des oiseaux du ciel.
Qu’ils soient les maîtres des animaux domestiques, des animaux sauvages
et des petites bêtes qui se déplacent à ras du sol.
Dieu a créé les êtres humains à sa propre ressemblance ; il les a créés à l’image de Dieu ;
il a créé un homme et une femme.
Dieu les a bénis et leur a dit : Ayez des enfants, devenez nombreux,
peuplez la terre et soyez-en les maîtres !
Soyez maîtres des poissons de la mer, des oiseaux du ciel
et de tout être vivant qui se déplace sur la terre !
Dieu a dit : Je vous donne pour votre nourriture toutes les plantes de la terre
avec leur semence et tous les fruits des arbres porteurs de semence.
Et je donne l’herbe verte pour nourriture à tout ce qui vit :
les animaux terrestres, les oiseaux et toutes les bêtes qui se déplacent à ras du sol.
Cela s’est réalisé ainsi.
Dieu a vu tout ce qu’il avait fait et cela était très bien.
Il y a eu le soir et il y a eu le matin : c’était le SIXIÈME JOUR.



Les cieux, la terre et toute leur armée furent achevés.
Au septième jour, Dieu se reposa de tout son travail.
C’est pourquoi, il a béni le jour du repos et l'a mis à part.

La généalogie de Jésus-Christ et l'âge de la terre
Grâce à la généalogie de Jésus Christ, tu peux savoir, à quelques années près, l’âge exact et véridique de la terre et des cieux, c’est-à-dire de ton système solaire. Les personnes ayant vécu au fil des siècles qui ont précédés la naissance de Jésus ont compté les années de leur vie sur la terre par rapport aux fêtes des moissons, à la fin des récoltes annuelles. Ils ont noté les dates de naissance de leurs enfants en additionnant les années à partir de leur propre naissance, ceci a été le cas depuis le troisième fils d’Adam jusqu’à la naissance d’Abram.

D'après Genèse 5, 3 à 32, Luc 3, 34 à 38 & Genèse 7, 11 & 17, on peut calculer le nombres d'années suivant :

130 ans était l’âge du premier homme, Adam, quand Seth son troisième fils est né,
105 ans était l’âge de Seth quand son fils Enosh est né,
  90 ans, l’âge d’Enosh quand son fils Kénan est né,
  70 ans, l’âge de Kénan quand son fils Mahalaleël est né,
  65 ans, l’âge de Mahalaleël quand son fils Jéred est né,
162 ans , l’âge de Jéred quand son fils Hénoc est né,
  65 ans, l’âge d’Hénoc quand son fils Methushélah est né,
187 ans, l’âge de Methushélah quand son fils Lémec est né,
182 ans, l’âge de Lémec quand son fils Noé est né
500 ans, l’âge de Noé quand il a eu trois fils, Sem, Cham et Japhet.
100 ans plus tard, soit en l'an 600 de la vie de Noé, il y a eu le déluge.
 ______
1656 ans est le total des année écoulées depuis Adam jusqu'au déluge.

D’après Genèse 11, 10 à 25 et 32 & 12, 4 (ou 5), tu peux ajouter les années de la terre jusqu’à Abraham :

    2 ans après le déluge, Sem a enfanté Arpacshad
  35 ans était l’âge Arpacshad quand son fils Shélakh est né,
  30 ans, l’âge de Shélakh quand son fils Héber est né,
  34 ans, l’âge d’Héber quand son fils Péleg est né,
  30 ans, l’âge de Péleg quand son fils Rehu est né,
  32 ans, l’âge de Rehu quand son fils Serug est né,
  30 ans, l’âge de Serug quand son fils Nakhor est né,
  29 ans, l’âge de Nakhor quand son fils Térakh est né,
130 ans, l’âge de Térakh quand son fils Abram est né.
_______
2008 ans était l'âge de la terre à la naissance d'Abram.

Puis les descendants d’Abraham ont compté les années passées à attendre
que la promesse de posséder Canaan se réalise.
D’après Genèse 12, 4 (ou 5), Abraham avait 75 ans lorsqu’il est entré en Canaan.

D’après Matthieu 1, 1 à 11, il y a eu sept générations :
Isaac, le fils d’Abraham, a eu un fils qu’il a appelé Jacob,
Jacob a eu un fils qu’il a appelé Juda,
Juda a eu un fils de Thamar, qu’il a appelé Pharès,
Pharès a eu un fils qu’il a appelé Esrom,
Esrom a eu un fils qu’il a appelé Aram,
Aram a eu un fils qu’il a appelé Aminadab,
Aminadab a eu un fils qu’il a appelé Naasson,
Total des années écoulées jusqu’à la sortie d’Egypte 430 ans d’après Exode 12, 40
.

Ensuite sont venus ceux qui ont compté les années qui se sont écoulées jusqu’à ce que le temple soit construit durant le règne du roi Salomon. Il y a eu sept générations :
Naasson a eu un fils qu’il a appelé Salmon,
Salmon a eu un fils de Rahab, qu’il a appelé Booz,
Booz a eu un fils de Ruth, qu’il a appelé Obed,
Obed a eu un fils qu’il a appelé Isaï,
Isaï a eu un fils qu’il a appelé David,
David a eu un fils qu’il a appelé Salomon
Salomon, après 3 ans de règne, a construit le temple
480 ans après la sortie d’Egypte d'après 1 Rois 6, 1.

Puis le compte des années s’enchaîne avec celui des chroniqueurs qui ont recensé les années de règne des rois de Juda et d’Israël jusqu’à la déportation du peuple juif à Babylone et à la destruction du temple.

Salomon a régné                                       37 ans, (40 ans moins 3 ans) 2 Chroniques 9, 30
Roboam, son fils, a régné                         17 ans, 1 Rois 14, 21
Abia, son fils, a régné                                 3 ans, 1 Rois 15, 1 à 2
Asa, son fils, a régné                                 41 ans, 1 Rois 15, 10
Josaphat, son fils, a régné                         25 ans, 1 Rois 22, 42
Joram, son fils, a régné                              5 ans + 3 ans de règne avec son père, 2 Rois 8, 16 à 17
Achazia, son fils, a régné                           1 an, 2 Rois 8, 25 à 26
Règne d’Athalie, sa mère                           6 ans, 2 Rois 11, 1 à 3
Joas, fils d’Achazia, a régné                     40 ans, 2 Rois 12, 1 à 2
Amatsia, son fils, a régné                          29 ans, 2 Rois 14, 2
Azaria, son fils, a régné                             52 ans, 2 Rois 15, 2
Joatham, son fils, a régné                          16 ans, 2 Rois 15, 33
Achaz, son fils, a régné                             16 ans, 2 Rois 16, 2
Ézéchias, son fils, a régné                         29 ans, 2 Rois 18, 2
Manassé, son fils, a régné                         55 ans, 2 Rois 21, 1
Amon, son fils, a régné                               2 ans, 2 Rois 21, 19
Josias, son fils, a régné                             31 ans, 2 Rois 22, 1
Joakhaz, son fils, a régné                             3 mois, 2 Rois 23, 31
Jéhoïakim, fils de Josias, a régné               11 ans, 2 Rois 23, 36
Jéchonias ou Jéhoïakin, son fils, a régné     3 mois, 2 Rois 24, 8
Sédécias, oncle de Jéhoïakin, a régné         9 ans + 2 ans de règne juxtaposés, 2 Rois 24, 18
Total des années de règne des rois de Juda 425 ans, puis le temple de Salomon a été détruit.

Il y a eu ensuite encore quatorze générations jusqu’à la naissance miraculeuse du Fils de Dieu, qui a marqué le début de l’ère chrétienne. Ces années-là n’ont pas été notées par les auteurs bibliques, mais il est aisé de les retrouver à l’aide de l’archéologie, car les nations se sont mises, elles aussi, à compter les années précisément et à les écrire.
Nombre d’années de captivité : 70 ans, Jérémie 29, 10
Au retour de la captivité, la Bible n’a plus rapporté le nombre exact des années écoulées.
Le relais a passé aux historiens païens, c’est le début du temps des nations, Ézéchiel 30, 3. D’après les recherches archéologiques, le temple a été détruit 587 ans environ avant la naissance de Jésus Christ.

D’après Matthieu 1, 12 à 17, il y a eu 14 générations depuis la déportation jusqu’à la naissance de Jésus-Christ :  
Jéchonias fut père de Salathiel, 

Salathiel fut père de Zorobabel,
Zorobabel fut père d’Abiud,
Abiud fut père d’Eliakim,
Eliakim fut père d’Azor,       
Azor fut père de Sadok,            
Sadok fut père d’Achim,      
Achim fut père d’Eliud,    
Eliud fut père d’Eléazar,       
Eléazar fut père de Matthan,     
Matthan fut père de Jacob,   
Jacob fut père de Joseph,
Joseph fut le mari de Marie de laquelle est né JÉSUS 4005 ans après la création du ciel et de la terre.
L’ère chrétienne dure maintenant depuis  2015 ans
Notre magnifique planète a donc environ 6020 ans

Bande-vidéo de l'histoire de création du monde d'après Genèse chapitre un



Vue par l'Agneau de Dieu, le témoin oculaire vivant et fidèle, la création du monde est racontée dans ce livre au moyen de peintures à l'aquarelle jumelées de photographies.
Avec l'appui de plus de 430 textes tirés de toute la Bible et une obserbation minutieuse des éléments naturels, ce livre démontre, confirme, rappelle et enseigne l'authenticité de Genèse 1.
Il s'adresse à tous ceux qui ont gardé un cœur d'enfant.

Les choses qui sont dans les cieux et les choses qui sont sur la terre, les visibles et les invisibles, toutes ont été créées par et pour le Fils de l'Amour de Dieu, lui, l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. Il est avant toutes choses et toutes choses subsistent par lui.                                    Colossiens 1, 13-17



La Genèse, le premier livre de la Sainte Bible, est attribué à Moïse.

Dieu parlait avec Moïse de vive voix, face à face, comme un homme parle avec son ami, en se révélant clairement et non en énigmes, Moïse voyait la ressemblance de l’Éternel.
Dieu lui a dit : Écris mes paroles dans un livre!
C’est ainsi que, depuis lors, le premier chapitre de la Genèse a fait connaître les vraies origines du monde à toutes les générations et à tous les peuples de la terre.
Toutefois, avant que Moïse n’ait scellé le récit de la création du monde par écrit, cette fabuleuse histoire avait déjà été scrupuleusement communiquée de père en fils, et ceci depuis l’existence des premiers êtres humains. En effet, Adam, nom qui signifie simplement Homme, avec qui Dieu se promenait dans la brise du soir, a révélé à Seth, son troisième fils, comment le ciel et la terre avaient été façonnés. Puis Seth l’a dit à Enosh, son fils, et ainsi de suite, les ancêtres des Juifs se sont fidèlement et précisément rappelés ces événements si extraordinaires.
Dans le livre La Création du Monde, en tant qu’artisan et témoin oculaire de la création elle-même, l'Agneau de Dieu, c'est-à-dire Jésus-Christ, le Fils de Dieu, va te raconter comment les choses se sont réellement passées. C’est au nom de la Sagesse qu'il te parlera; non pas la sagesse selon les gens importants de ton monde, car eux, ils viennent et disparaissent bien vite, mais c’est au nom de la Sagesse de Dieu, cachée, laquelle il avait ordonnée avant les siècles. Aucun des chefs de ce siècle ne connaît cette sagesse-là, car s’ils la connaissaient, ils n’exposeraient pas publiquement le Seigneur de gloire aux insultes.
La Sagesse d’en haut, celle dont l'Agneau de Dieu te parle, est pure, pacifique, modérée, douce et traitable; elle est pleine de bonté, de
miséricorde et produit de bonnes œuvres. Elle est sans parti pris et sans hypocrisie. Par elle, Dieu a préparé pour ceux qui l’aiment ce que nul homme n’a jamais vu, ni entendu, ni pensé. Pour beaucoup de gens cette histoire semblera être de la folie. Elle est pourtant la révélation de la puissance et de l’amour infini que Dieu, le Père, a pour toute l’humanité.
Il aimerait que tu comprennes ses pensées et que tu apprennes à réfléchir comme lui, afin de mieux connaître les choses merveilleuses qu'il a faites et fait encore, car il travaille jusqu’à maintenant.
Par la foi, tu comprendras que l’univers a été formé par la Parole de Dieu, de sorte que ce que tu vois provient de ce que tu ne peux pas voir, ni toucher. Tout ce que le Père et l'Agneau de Dieu font subsiste à toujours; il n’y a rien à y ajouter, ni rien à en retrancher.

La Bible, appelée aussi Les Saintes Écritures ou La Parole de Dieu, a été rédigée au cours d’une période de plus de quinze siècles par une quarantaine d’écrivains très différents, tous inspirés par l’Esprit de Dieu. Elle présente une unité et une continuité remarquable, car elle est en réalité l’œuvre d’un auteur unique: Dieu lui-même, le Créateur qui parle à l’être humain, sa créature.
Malheureusement, au cours des siècles, les hommes et les femmes préféreront très souvent croire aux mensonges au détriment de la vérité. Ils enseigneront des légendes imaginées, qui produiront des disputes plutôt que l’administration de Dieu qui est par la foi.
Il y aura un temps où les gens ne supporteront plus le véritable enseignement de la Bible; mais ils suivront leurs propres idées et rassembleront auprès d’eux une foule de maîtres qui ne leur diront que ce qu’ils veulent entendre. Ils porteront leur attention sur des discours faussement qualifiés de scientifiques, qui s’opposent à Dieu, cherchant toujours, sans jamais parvenir à connaître la vérité sur leurs origines.
Des géologues sonderont les entrailles de la terre et en retireront des fossiles, voulant ainsi lever le voile sur le passé; ils les dateront selon des calculs qui resteront seulement hypothétiques. Des astronautes fouilleront le ciel, prétendant compléter ou contredire les textes de la Bible; mais ils oublieront, volontairement ou non, de compter avec ma puissance.
Toute la création a été faite à l’état d’âge adulte. Les œuvres de Dieu sont toujours complètes et sans défaut. Réfléchis! Comment l’écosystème terrestre aurait-il pu subsister si une seule année s’était écoulée sans que les abeilles n’apportent le pollen qui fera féconder les fleurs? Il était nécessaire pour l’équilibre de la planète que tout soit fait en très peu de temps. Si Dieu dit qu'il a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qu’ils contiennent en six jours, c’est que ce sont des jours de vingt-quatre heures, ni plus, ni moins. Le rythme de croissance s’est aussitôt mis en route.
Pour Dieu, rien n’est impossible. Ne pas reconnaître qu'il la puissance et l’intelligence tous deux infiniment supérieures à tout ce que les hommes et les femmes pourraient imaginer est inexcusable, car c’est visible à l’œil nu que le monde a été créé par miracle et non par des inventions humaines. Tous ceux qui ne remercient pas Dieu comme il convient, alors qu’ils voient les œuvres qu’il a faites, deviennent stupides. Ils se déclarent savants, mais leurs raisonnements sont sans fondements réels.
Le mal qui a rempli la terre, l’a malheureusement fait vieillir et s’user aussi rapidement que de vieux habits.
Mais Dieu a fait connaître la puissance de son œuvre à travers des témoins qui ont vu sa grandeur de leurs propres yeux; ces personnes ont transcrit avec exactitude ce qui s’est passé, étant guidés par le Saint-Esprit. Le monde entier a été informé et enseigné de tout ce que Dieu fait, il n'a laissé personne dans l’ignorance ou dans l’impossibilité de découvrir la vérité.

Éditions NAOMI - Philippe et Louise Aubry - 47, Route de Veyrier, 1227 Carouge, Suisse - Téléphone portable : +41(0)79 691 62 36